La formation se déroule de la manière suivante :

L’élève doit avoir suivi au moins 2 cours de code avant de débuter la formation pratique. Ensuite la formation pratique peut commencer.

L’alternance entre la formation pratique et la formation théorique permet

  • Une meilleure mémorisation des règles

  • Une meilleure assimilation des règles et des comportements à adopter

  • D’accroître la motivation de l’élève à obtenir l’examen théorique.

La formation est progressive et se déroule

  • Dans différents environnements : petites villes et villages, centre-ville, rase campagne, autoroute, montagne

  • Dans différentes conditions : de nuit (pour les leçons prises en hiver), par temps de pluie, par temps de brouillard

  1. Apprendre à maîtriser le véhicule dans un environnement où le trafic est faible

  2. Circuler dans des conditions normales et

  • Apprendre à rechercher les indices utiles à la conduite,

  • Apprendre à détecter, identifier et franchir en sécurité tous les types d’intersection

  • Apprendre à adapter son allure

  • Apprendre à se positionner sur la chaussée et à choisir la voie de circulation

  3. Circuler dans des conditions difficiles

  • Passer des virages et conduire en déclivité

  • Savoir conduire en centre-ville

  • S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide

Au terme de la formation, l’élève a acquis un niveau de conduite qui lui permet de se présenter à l’épreuve pratique.

Le parcours qui vous est proposé vous permettra de progresser dans votre formation à la conduite pour vous amener en situation de réussite aux examens du permis de conduire.

En vous engageant dans cette formation au travers de la signature du contrat, vous vous engagez à suivre le parcours de formation suivant :

  • la formation théorique

  • la formation pratique

 

La formation pratique peut débuter avant obtention de l’examen du code à condition d’avoir en sa possession l’attestation d’inscription au permis de conduire ou son récépissé et, concernant la formation traditionnelle, à condition d’être proche de la date anniversaire des 18 ans. Toutefois, dans le cas où vous éprouvez des difficultés avec le code, nous vous conseillons d’attendre l’obtention de l’examen théorique pour ne pas risquer de vous retrouver en fin de formation pratique dans l’impossibilité de vous présenter à l’examen du permis ou de débuter la conduite accompagnée.

 

À votre demande, un planning de conduite complet vous est proposé qui tient compte de vos disponibilités et du résultat de l’évaluation de départ.

La durée minimale de la formation pratique est de 20 heures.

Par défaut, nous prévoyons deux leçons par semaine, mais nous avons la capacité d’effectuer une formation accélérée si vous en faites la demande. Dans ce cas, il est possible de proposer deux leçons par jour.

Nous vous proposerons un lieu de rendez-vous proche de chez vous ou de votre lieu de travail ou d’études, accessible la plupart du temps à pieds. Par contre, si vous habitez dans les écarts en montagne, il ne sera pas possible de vous chercher à domicile, vous devrez vous déplacer au village. Le lieu de rendez-vous doit être facile d’accès pour l’enseignant.

Les cours sont généralement d’une durée de 2 heures. Ils peuvent être écourtés de 15 minutes, qui ne seront pas facturés, dans le cas où l’enseignant de la conduite doit se déplacer entre deux cours pour rejoindre le lieu de rendez-vous de l’élève suivant. Ceci peut se produire si l’élève suivant ne peut tirer aucun avantage pédagogique à ramener l’élève précédent et que le lieu de rendez-vous de l’élève précédent n’est pas sur le trajet de l’élève suivant.

 

Le programme de la formation s'articule autour de compétences à acquérir:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1)  Maîtriser le maniement  du véhicule dans un trafic faible ou nul

  • Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures

  • Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir

  • Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire

  • Démarrer et s’arrêter

  • Doser l’accélération et le freinage à diverses allures

  • Utiliser la boîte de vitesses

  • Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire

  • Regarder autour de soi et avertir

  • Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

2)  Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

  • Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte

  • Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation

  • Adapter l’allure aux situations

  • Tourner à droite et à gauche en agglomération

  • Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité

  • Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire

  • S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.

         3)   Circuler dans des conditions normales et partager la route avec les autres usagers

  • Evaluer et maintenir les distances de sécurité

  • Croiser, dépasser, être dépassé

  • Passer des virages et conduire en déclivité

  • Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie

  • S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide

  • Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense

  • Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.

4)   Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

  • Suivre un itinéraire de manière autonome

  • Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie

  • Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer

  • Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir

  • Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation…)

  • Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence

  • Pratiquer l’écoconduite.

L’examen blanc

Pour vous préparer à l’examen du permis, un examen blanc vous sera proposé. Durant une demie-journée, vous allez au centre d’examen en compagnie de deux autres élèves et chacun effectue un parcours dans les mêmes conditions que l’examen, l’enseignant « jouant le rôle » de l’inspecteur. Au terme de l’examen blanc, l’enseignant vous explique les critères de notation de l’inspecteur et relève les erreurs éventuelles et leur gravité. Les élèves spectateurs participent au bilan de votre prestation.

Durant cette demie-journée, un temps sera consacré à revoir les questions de vérification.

L’examen blanc présente un intérêt à plusieurs titres :

  • Vous expérimentez le stress que constitue la situation d’examen

  • Vous avez l’occasion de voir des « parcours d’examen » et les erreurs habituelles sur ces parcours

  • Vous prenez conscience de votre niveau de conduite par rapport aux exigences de l’examen

  • Vous vous familiarisez avec le déroulement de l’examen et la relation avec l’inspecteur.

La conduite supervisée

Vous êtes informé dès le départ de la possibilité d’effectuer une conduite supervisée.

Il s’agit d’une conduite accompagnée réservée aux personnes de plus de 18 ans et qui est sans conditions de durée, ni de kilomètres. Un seul rendez-vous pédagogique est requis : le rendez-vous préalable qui dure deux heures en présence d’un accompagnateur, et qui permet de vous conseiller sur la façon de mener la conduite supervisée.

Cette possibilité sera évoquée également en cours de formation si l’équipe pédagogique considère que cette filière particulière de formation peut vous être bénéfique et vous éviter d’effectuer un nombre de leçons de conduite important.

En cas d’échec à l’examen, nous vous encourageons également à vous engager dans une conduite supervisée si vous en avez l’opportunité.

Avec les cours de conduite, les choses sérieuses commencent.
Plaisir et simplicité pour certains, Stress et difficulté pour d’autres, nous ne sommes pas égaux derrière un volant.


Notre ambition est de vous donner les clés pour apprendre à maîtriser le véhicule, sa trajectoire, son allure, et aussi à anticiper, à analyser tous les événements que l’on rencontre au fil des kilomètres.

Notre récompense est de vous voir décrocher le permis. C’est finalement pour cela que vous avez poussé notre porte !

L’enjeu principal est d’amener tout usager de la route à adopter une conduite responsable, c’est à dire respectueuse des autres usagers, respectueuse de l’environnement

La formation doit permettre à tout usager :

  • De connaître la réglementation en matière de conduite

  • De prendre conscience des facteurs de risque

  • De prendre en compte, lors de la conduite, ses capacités et ses limites

  • D’adopter une conduite apaisée

  • De connaître les particularités des autres usagers et d’en tenir compte

  • De choisir le mode de déplacement le plus écologique

  • D’avoir une conduite qui limite la consommation de carburant et l’usure du véhicule

  • De connaître le véhicule, savoir vérifier les pneus, les niveaux et savoir l’entretenir

  • De connaître les équipements et options disponibles sur les véhicules récents (radars de recul, aide au stationnement, avertisseur de changement de file, etc)

La formation

  • Permet d’acquérir la maîtrise du véhicule

  • Favorise la prise de conscience des risques et l’anticipation

  • Permet d’accroître les capacités d’auto-évaluation sur ses points forts et ses faiblesses

La formation facilite

  • La mémorisation des règles

  • L’assimilation des règles et des comportements à adopter

  • La compréhension des règles

     

Quand est-ce que je peux commencer la conduite ?

La conduite peut commencer dès que le dossier de demande de permis est en cours d'instruction sur le site de l'ANTS.

Pourquoi y a-t-il 20 heures obligatoires ?

C’est la loi. Il ne s’agit pas d’une règle imposée par les auto-écoles.

Mais il faut savoir que ces 20h suffisent très rarement pour atteindre le niveau requis

En moyenne , en formation traditionnelle, les candidats au permis ont besoin de 30 à 35 heures de cours de conduite. C'est plutôt 25 heures pour les personnes qui ont choisi la conduite accompagnée.

Combien d’heures devrai-je faire ?

Eh bien ça dépend ! Vous ferez le nombre d’heures nécessaires pour atteindre le niveau requis pour le permis.

Nous essayons de vous donner une estimation au moment de l’évaluation de départ et nous nous servons de l’évaluation pour établir le planning de formation. Mais ce volume d’heures est susceptible d’être modifié dans un sens comme dans l’autre. Il est difficile de prévoir exactement le nombre d’heures nécessaires.

Que se passe-t-il si j’ai besoin de moins d’heures que prévu ?

​Quand vous aurez atteint un niveau de conduite suffisant pour pouvoir vous présenter au permis, la formation s’interrompt le temps de trouver une place en examen. Si des heures étaient encore programmées, elles sont annulées.

Une fois la date d’examen posée, vous prenez entre 2 à 4 heures pour faire encore quelques parcours d’examen et ensuite à vous de jouer ! Il faudra prouver à l’inspecteur qu’il peut vous donner le permis parce que vous êtes devenu un conducteur qui maîtrise son véhicule, qui respecte la réglementation et qui prend soin des autres sur la route.

En moyenne, il faut combien d’heures ?

30 à 35 heures.

Quels sont les horaires des heures de conduite ?

​La conduite se fait tous les jours sur une amplitude horaire de 8h15 à 19h45, (8h15-15h45 le samedi). Une leçon dure 2h ou 1h45 si le moniteur doit se déplacer pour rejoindre le lieu de rendez-vous de l'élève suivant.

Est-ce qu’on vient me chercher à domicile ?

Le moniteur vient vous chercher à un point de rendez-vous proche de votre domicile, ou de votre lieu d’études ou de travail, sauf s’il est trop éloigné, dans quel cas, nous vous demanderons de faire une partie du chemin.

Est-ce que je dois ramener l’élève précédent pendant ma leçon de conduite ?

​Le temps de leçon vous est totalement consacré, mais il peut arriver que vous rameniez l'élève précédent si le trajet à effectuer pour cela s'inscrit dans votre formation.

Si la leçon dure 2 heures, est-ce que ça veut dire que je vais rouler durant 2 heures ?

Non, le cours de conduite inclus un moment de bilan, mais aussi des explications concernant la leçon du jour, des manœuvres et des questions de vérification.

Où va-t-on pour les heures de conduite ?

​Vous prenez le volant et le moniteur vous dirige vers des endroits appropriés à votre niveau et à la leçon du jour. En fin de formation, vous circulerez de préférence aux alentours du centre d’examen.

Que se passe-t-il si j’ai des difficultés et que j’ai besoin de beaucoup d’heures de conduite ?

Nous vous parlerons de la conduite supervisée qui permet à des personnes majeures de faire une sorte de conduite accompagnée. Vous pourrez ainsi continuer à vous exercer en conduite hors du cadre de l’auto-école, avec un accompagnateur.